Noé Noyé

« La conséquence la plus dramatique du réchauffement global est la migration des masses de populations vers les pays les plus dotés et fertiles ».

Ici, l’homme a disparu complètement sous l’eau. Il est submergé et seulement son bras surgit des profondeurs, tel un flambeau. Ici l’eau a monté, et l’individu n’a plus pied. Il marche, intrépide, sous l’eau. Dans cette nouvelle installation un individu transporte une maison multicolore. Ici la maison a deux sens : l’idée de propriété mais aussi une vision culturelle, chacun amenant sa culture en soi, son petit jardin secret au moment de quitter son pays.

Lourde tache, presque de la folie pour ce petit homme bleu, comme s’il était un surhomme !!!

« Noé Noyé est une ode à toutes ces zones de la planète qui sont sensées disparaître sous les eaux dans un futur plus ou moins proche, et dans lesquelles malheureusement les populations sont des immigrés en devenir. »

Cette installation est diurne et nocturne.

Dimensions diverses: 15/25 mètres de longueur x 2 mètres de largeur par 1,0 m de hauteur.

FacebookTwitterPartager