La maison qui pleure

La maison qui pleure

Nouvelle installation participative réalisé au Festival Parcours des Fées à 1900m de hauteur, à Crevoux, Hautes Alpes.

Elle touche l’habitat et la problématique de construire dans des zones à risque.

« La Maison qui pleure » est une maison bucolique, inondée et abandonnée qui pleure son pasé et fait le bonheur des promeneurs de haute montagne.
Elle cherche à surprendre les visiteurs se transformant en une cabane fontaine, poétique et accessible.
Elle est posée dans les berges et alimente par l’eau de la  rivière et permets  aux visiteurs de s’approcher, toucher, se réhydrater et regarder par les fenêtres et trous la nature environnante, ciel et cimes de alpes et  arbres.

 

 

+ d’info–> Parcours des Fées

 

Mes sincères remerciements à tous se qui m’ont aide à la réalisation de cette installation: Erik, Nicolas, Ana et Serge Sang pour ses photographies. Aux artistes du parcours.

 

Pedro

FacebookTwitterPartager