Vidéos installations & expositions

Mano à Mano

Installation monumentale in-situ pour les 20 ans de Sculptures en l’ile.

La métamorphose de la Maison Mousel à Andresy.

Cette installation gigantesque est entièrement construite à base de tronc d’arbres sculptées in situ, comme pour mieux suggérer la relation intime et compliqué que l’homme entretient avec la forêt et la nature.

« L’Homme a la capacité de modifier le monde qui l’entoure par ses actions, et sa main, celle qui manie les outils, peut tour à tour être créatrice ou destructrice, selon les choix qu’il fait et les décisions qu’il prend. Ma nouvelle série Mano à Mano met en scène celui qui s’acharne à façonner ce destin commun. »

 

Where the tides ebb and Flow

 Vidéo de l’installation  » Where the tides ebb and Flow «  au Parc Montsouris pour la Cop21, à Paris.

Installation de land-art  qui nous parle de la montée des eaux suite au réchauffement climatique de la planète. Composée de l’installation au Parc Montsouris, la mise à l’eau et la réalisation de l’œuvre dans les ateliers « Le Chameau ».

La Maison qui Pleure

 On peut l’imaginer auparavant au milieu d’une prairie colorée. Mais le temps aura changé la donne, le lit de la rivière aura grossi, se sera déplacé pour finalement habiter cette petite maison. Ici, la dégradation devient poétique, joyeuse et offre un espace ludique pour une pause rafraichissante à 1900 m. de hauteur. Une leçon d’optimisme pour changer notre regard sur les catastrophes climatiques.

Mano à Mano

Installation in-situ en Haute montagne réalisée pour le Parcours des Faunes au Val d’Escreins, dans la commune de Vars, Hautes Alpes.
Construite sur place, dans les ruines de l’ancien village « La Basse Rua » avec des troncs de mélèze (arbre local, imputrescible) cette main articule de 5 m de long se laisse apprivoiser par les milliers de promeneurs de cette magnifique vallée.
Parcours artistique organisé par l’Office de Tourisme de Vars et Fées d’hiver.

« Plus Haut que le CIEL »

Vidéo de la journée de repérage dans l’église Saint Merry pour l’installation « Plus Haut que le CIEL ».

« Plus Haut que le CIEL » est une installation in-situ que sera réalisé dans l’église Saint Merry pendant la NUIT BLANCHE 2016 à Paris.
Cette installation nous parle de l’ « Au-delà » mais aussi de l’être humain et son spiritualité dans son ensemble et ce moment dans lequel, les hommes évoluent, franchissent, passent de ce qu’ils sont de plus charnel vers ce monde de l’« au-delà ».
« Plus Haut que le CIEL » fait parti de la sélection officielle / OFF de la NUIT BLANCHE 2016.

 

Ciudad Silencio

Cette installation participative nous permet de jouer avec les frontières du réchauffement climatique. Partir, se déplacer, s’arrêter. Observer les changements. Choisir son point de vue. Des habitats mobiles faisant face à la montée des eaux . A fleur d’eau ou en terre ferme des petites maisons fantômes et ludiques se transforment en pôles d’observation  et réflexion, innovants et éphémères.

Ouppsss !!

Ouppsss !! est une ode poétique à la fragilité humaine, qui parle des hommes confrontés à des événements et ensevelis dans leur histoire personnelle pour des motifs multiples, économiques, sociaux, politiques ou à la suite de catastrophes naturelles. Réalisé à l’église de Saint Merry à Paris

WORKSHOPS  Vidéos

Pas de Narcisses sans Eau

 

Cette vidéo est le résultat d’une Résidence-Mission de la Drac dans la Commune de Savins, France.

J’ai rencontré et travaille avec plus d’une centaine de personnes de toutes le âges, et nos avons réalisé cette vidéo sur la problématique de l’eau dans leur commune d’une maniéré assez libre.

Making-Of

Un Film qui raconte le travail réalisé avec les habitants de la commune de Savins pour la construction du film « Pas de Narcisses sans eau » et l’installation in-situ: « Le Petit musée éphémère », construite dans la partie abandonné de l’église à Savins, France. Cette installation et film fait parti du projet développe pour la Drac Seine et Marne et Act-Art lors d’une Résidence-Mission dans la Commune de Savins.

L’Eau Hantée

 

Le court-métrage « L’EAU HANTEE » a été réalisé avec la technique du « stop motion » avec et par les enfants du Centre aéré de Fourques. Plus ou moins 10.000 photographies ont été nécessaires pour la réalisation de cette vidéo tournée pendant 5 jours. Une cinquantaine d’enfants sont passés de la caméra, de la écriture du scenario au rôle de comédiens.

Pour la petite histoire L’année 2013 a marqué les dix ans d’une crue historique du Rhône. En différents points, tout au long de son cours, donc dans la ville de Fourques, face à Arles, le fleuve est sorti de son lit. La rapidité de la crue a pris de nombreux habitants au dépourvu, rendant certaines situations critiques. Aujourd’hui, même si il y a encore des blessures, la tendance est plutôt à l’oubli. En 2013, le Citron Jaune propose Zone d’expression de la Crue, un projet artistique sur la mémoire de la crue et la sensibilisation au risque inondation dans le cadre du projet européen FEDER, accompagné par les Régions Languedoc-Roussillon et PACA et à l’occasion du festival grands chemins d’Envies Rhônements.

FacebookTwitterPartager