Cabane Pendule

Cette installation est une suite de «Wind, des habitats volés par le vent».

Une cabane renversée qui flotte au milieu des cimes des arbres comme pendule de Foucault.

Elle lévite et tourne, doucement, au gré des vents.

Le public est happé par le vertigé provoque par ce mouvement perpétuel, fragile et mystérieux, quasi hypnotique.

Crée pour le Festival D’abord les forêts / OPUS3 à la Maison Laurentine. Elle a été réactivé depuis dans des autres festivals.

Dimensions diverses:  Environ 2 m x 2 m x 3,5 m. Elle est a 4 m du sol.

FacebookTwitterPartager